Les assiettes décoratives

Toutes les faïenceries françaises ont produit des assiettes historiées… Mais avec plus de 300 séries à son actif la manufacture de Sarreguemines compte parmi les plus grands fabricants.

Afin d'avoir un lexique commun, il est nécessaire de rappeler quelques notions de vocabulaire*.

 

Série décorative : c'est généralement un ensemble de douze assiettes évoquant un même thème et dont les illustrations des vignettes et les légendes ont un style graphique identique. Une série a pu être édité avec une ou plusieurs ailes différentes et avec des coloris variés.

 

Aile : élément décoratif placé sur le pourtour des assiettes. Des assiettes ayant la même aile ne font pas forcément parties de la même série (voir ci-dessous).

 

Vignette : sujet décoratif généralement circulaire, cerclé ou non, placé au centre des assiettes. Quand le sujet décoratif occupe toute la surface des assiettes de forme lentille (assiette plate dont on ne distingue pas l'aile), on ne parle plus de vignette mais de décor courant.

 

Légende : avec ou sans numéro d'ordre, la légende est souvent placée sous les vignettes. Dans certains cas, elle est imprimée au revers des assiettes.

 

Titre : placé généralement au dessus de la vignette, il permet de rassembler et de nommer facilement les assiettes de chaque série thématique.

 

Marque : poinçonnée en creux ou imprimé au revers des assiettes, elle sert à identifier une manufacture. Variable au fil du temps, elle permet de situer la production dans une fourchette chronologique de datation. Dans certains cas, le titre de la série est intégré à la marque de fabrique.

 

*Bontillot Jacques. Les assiettes historiées de Creil & Montereau. Tome 1. Les Amis de la faïence fine, 2015, Chéroy.