Limoges

En avril 1868, Léopold Dubois fonde avec de nouveaux associés une société en nom collectif dont la raison sociale est « Utzschneider et Cie », du même nom que la Faïencerie de Sarreguemines à cette même période.

 

Son siège social est à Sarreguemines et Limoges est mentionnée comme étant une succursale et une usine de production.

 

Les nouveaux associés sont tous connus dans le monde de la céramique : Paul Dubois, Alexandre de Geiger, Edouard Jaunez, Auguste Jaunez, Charles Utzschneider, Maximilien Utzschneider, Eugène Boch, Adolphe de Galhau, Alfred Villeroy, la veuve de Charles Villeroy, Auguste Fabry, Julie Fabry, Hippolyte Boulanger, la veuve de François Ehrman et celle d'Edouard Grosse.

 

La manufacture, dirigée par Léopold Dubois, comprend trois fours et 121 salariés l’année de son ouverture et 189 cinq ans plus tard. Un arrêté préfectoral du 13 septembre 1871 autorise l’entreprise à construire un quatrième four dans la fabrique de porcelaine, installée rue du Petit Tour.

Cependant, à cause de l’augmentation du prix du charbon et des pâtes, les prix de vente de porcelaine augmentent, entraînant un ralentissement de la production. Lors de l'assemblée générale du 6 octobre 1875 la question est posée : "En raison des pertes de Limoges, faut-il vendre ou rénover l'usine ?". L’entreprise est finalement dissoute le 17 novembre 1876.

 

 

 

Deux cataloguex des tarifs des produits céramiques de Sarreguemines (l'un conservé aux Musées de Sarreguemines et le second aux Archives Départementales de la Moselle) mentionnent l'entreprise Utzschneider et Cie à Sarreguemines et Limoges.

Bien que nous sachons que les pièces fabriquées à Limoges étaient en porcelaine, nous ne savons pas exactement comment les identifier.

 

Les porcelaines produites à Sarreguemines sont signées UTZSCHNEIDER & Cie SARREGUEMINES imprimé en vert. Néanmoins, un sucrier conservé aux Musées de Sarreguemines présente cette même marque mais en rouge.

Une hypothèse serait que cet objet serait fabriqué à Limoges et qu'afin de différencier les productions, la marque n'aurait pas la même couleur.